Actualités

Partager sur :
23 avril 2021
Portrait

[PORTRAIT D'ADMINISTRATEUR ECAM ALUMNI] François-Régis PRINCE - ECAM PROMO 1978 AML

Vue 87 fois

 

 

 ÉCOLE

 Comment es-tu arrivé à l’ECAM ?

Elève en terminal scientifique dans les années 1970, des ambassadeurs de l’école sont venus parler de l’ECAM et j’avoue avoir été séduit par la présentation des métiers de l’ingénieur qui étaient assez inconnus pour moi puisque j’appartiens plutôt à une famille de juristes et médecins.

 Qu’est-ce qui t’a marqué pendant ta formation ?

Il faut dissocier les deux années d’école préparatoire avec un rythme pour le moins intense et quasi monacal et les trois années d’ECAM qui m’ont permis de vivre une période certes toujours studieuse avec le contrôle continu mais aussi pleinement étudiante : loisirs, amitiés, engagements bénévoles, musique et les soirées à l’école centrale les veilles de colle …  J’ai aussi noué de solides amitiés pour avoir partagé longuement des têtes à têtes pour discuter de questions existentielles. Ces amitiés sont toujours ancrées même si je ne vois plus beaucoup les uns et les autres.

Dès que je suis revenu sur Lyon, j’ai fait l’IAE à Lyon III en gestion des entreprises et en cours du soir et bien plus tard j’ai voulu me reconvertir dans les systèmes d’information et j’ai suivi un mastère spécialisé à l’école centrale de Lyon à temps plein avant de faire du conseil dans un cabinet parisien.

 Quel(s) conseil(s) donnerais-tu à la promo sortante ?

Je poserai à chacun la question : connaissez-vous bien vos talents ? Pour certains c’est une évidence mais pas pour tout le monde et c’est plutôt le cas du plus grand nombre d’ailleurs.

Les talents ne sont ni les compétences ni l’expérience mais c’est ce quelque chose qui nous anime avec force et qui va faire votre différence dans le métier exercé. Si vous ne les connaissez pas surtout trouvez un moyen pour les identifier !

 

VIE ACTIVE - DÉFIS PRO

 AUJOURD’HUI, François-Régis PRINCE, quel professionnel est-il ?

Je suis à la retraite depuis juillet 2019 après avoir terminé comme consultant indépendant dans le domaine de la mise en œuvre des systèmes d’information.

 Pour toi Ingénieur c’est quoi ?

Je distinguerai deux niveaux, l’un lié au cursus des cycles préparatoires aux grandes écoles françaises et l’autre lié bien sûr à la formation technique et technologique de l’école elle-même.

Le premier est une école de travail qui donne une réelle capacité intellectuelle pour appréhender des problématiques complexes dans des domaines assez variés.

Le second, l’ingénieur Ingénieur, permet d’utiliser avec confiance tout ce que les techniques mettent au service de l’humanité, merci à eux donc.

 D’autres défis personnels/professionnels que tu aimerais évoquer ?

J’aimerais souligner un point que j’ai pas mal étudié pendant les dernières années de ma vie de consultant. Dans le conseil on dispose de beaucoup d’outils méthodologiques mécanistes pour améliorer la performance des entreprises. Ils sont utiles mais ils ont le défaut de ne pas avoir l’universalité qu’ils prétendent avoir du fait de leur côté déterministe. L’entreprise repose sur des hommes avec des cultures différentes aussi il faut privilégier une approche systémique des organisations qui ne renie cependant pas les approches plus rationalistes. Pour ceux que cela intéresse j’ai une présentation au format powerpoint.

 

LE RÉSEAU / VOS ENGAGEMENTS AUPRÈS D’ECAM ALUMNI

 Pour toi le Réseau, c’est quoi ?

Il est très important d'appartenir à un ou plusieurs réseaux dans le monde du travail. Nous ne travaillons en général pas seuls ! Par rapport au début de ma carrière professionnelle c'est un domaine qui s'est beaucoup outillé et qui permet maintenant des mises en relation beaucoup plus étendues qu'avant, des partages et des discussions qui s'affranchissent des cultures, des distances et des frontières.

 Parles moi de ton rôle au sein de l’association !

Je me suis d’abord engagé comme « démarcheur » car appelé, comme d’autres retraités ont dû l’être ou le seront, pour aider dans la collecte de la taxe d’apprentissage en relançant les entreprises. Et puis Yves Gambin (promo 69), animateur de ce réseau d’anciens depuis 15 ans, m’a demandé il y a 2 ans de prendre sa suite. Nous travaillons encore ensemble aujourd’hui.

Nous travaillons en étroite collaboration avec l’école pour contacter environ 2350 entreprises

Je suis depuis l’année dernière rattaché au bureau de l’association en tant que responsable du pôle taxe.

 Qu’est-ce qui a motivé cet engagement ?

Le désir de faire quelque chose d’utile sans que cela soit forcément très gratifiant

 Le mot de la fin ?

Petite anecdote : il y a pas mal de camarades de ma promo 78 dans ceux qui font ce travail de relance et bien je me suis aperçu que j’avais parfaitement en tête la tête de leurs années ECAM mais … j’en reconnais un certain nombre quand même maintenant.




J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.