Actualités

L'interview « Portrait Croisé » de Baptiste Montrocher
Découvrez les salariés de l’association qui vous accompagnent au quotidien !

17 mars 2023 Portrait
Vue 278 fois

Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir l’interview « Portrait Croisé » de Baptiste Montrocher.
Nouvellement arrivé à l’association ECAM Alumni fin février 2023, nous sommes ravis de l’accueillir pour prendre la suite du travail de Juliette Tauvel.
Avec cette mini-série de portraits, entre parcours et personnalité, levez le voile sur les salariés de l’association qui vous accompagnent au quotidien !

 

Une interview menée par Vanessa Ghisolfi, Responsable Opérationnel ECAM Alumni.

"Le réseau est cet ensemble d'individualités entrelacées créant cette immense force collective. Par le maintien de ces contacts amicaux ou professionnels, le réseau s'entraide et soutient chacun de ses membres.  J'en suis convaincu, c'est un atout majeur qui vous accompagnera tout au long de votre vie !"

Vanessa : Bonjour Baptiste, pourrais-tu te présenter à nous ?

 

Baptiste : Je m’appelle Baptiste, j’ai 23 ans. Je suis né et j’ai grandi à Lyon, ville que j’affectionne tout particulièrement.
En trois mots, je me décrirais comme une personne créative, curieuse et passionnée. J’adore explorer et découvrir de nouvelles choses, autant au niveau technique et créatif que culturel et historique.

Cet appétit de connaissances me permet de me diversifier dans mes créations et d’élargir ma vision sur de nombreux sujets parallèles à mes activités professionnelles.
J’aime apprendre mais également partager mes connaissances avec chacun. 

V : Pourrais-tu nous en dire plus sur ton arrivée au sein de l’Association ECAM Alumni ? 

 

B : À la suite de ma dernière expérience au sein du Groupe SNCF, j’ai été contacté par un cabinet de recrutement en relation avec l’Association. Nous avons rapidement convenu d’un premier entretien qui m’a permis de comprendre les missions ainsi que l’ambition de l’équipe en place pour le futur de l’association.

J’ai eu le plaisir d’être convié à un second entretien avec la direction ECAM Alumni, et c’est à cette occasion que j’ai pu prendre pleinement conscience de l’ampleur de l’histoire, non seulement de l’association mais également de l’École en elle-même. Les nombreux détails autour de la profondeur et la richesse du réseau et des actions déployées, ainsi que l’omniprésence centrale de la promotion et la défense de l’esprit et des valeurs Lassaliennes, ont terminées de me convaincre et d’orientées mon choix final.
C’est donc avec une grande joie que j’ai plus tard reçu l’appel confirmant ma sélection pour le poste.

V : En quoi consiste ton rôle au sein de l’association ? 

 

B : La mission principale qui sera aussi ma ligne directrice quotidienne, est d'animer, fédérer et promouvoir le réseau ECAM Alumni. Parallèlement, j'ai également à cœur la défense des diplômes ECAM LaSalle ainsi que les valeurs portées par l’école, les étudiants et toute la communauté des Alumni. Cette mission implique un entretien et un renouvellement constant du réseau Alumni.

Sur ma partie de compétences, la communication, je serais amené à mettre en avant et à communiquer sur les différentes actions du réseau, afin que l’ensemble de la famille ECAM, du réseau Alumni mais également des promotions sortantes, puissent profiter pleinement des droits et bienfaits de ce réseau, et faire ainsi perdurer cette entraide et ce lien si particulier à la communauté ECAM.

V : Quel sera ton premier challenge au sein de l'association ? 

 

B : Mon premier challenge de communicant sera de garantir la continuité des actions de communication.
Les précédents communicants de l'association ont déjà implanté et instauré de nombreux outils et formats de communication novateurs. L'idée générale est de trouver cet équilibre entre continuité des bonnes actions déjà entreprises et les nouveautés que je peux apporter. C'est donc maintenant à moi de poursuivre et alimenter cette belle lancée en faveur des liens intergénérationnels du réseau et des membres de l'association, en y apportant mon bagage technique et créatif, ma patte graphique et ma volonté de développer les formats vidéos.
L'objectif reste le même, mettre en avant les actions et les membres du réseau afin que celui-ci rayonne de plus en plus largement. 

De nombreuses actions sont en préparation, n'hésitez pas à vous connecter à nos réseaux pour être tenu au courant de leurs sorties.

V : Pourrais-tu nous raconter ton parcours et nous présenter tes atouts pour le poste et l’association ?

 

BAprès un baccalauréat scientifique, j’ai intégré une école de création et de communication pour entamer un cursus de direction artistique, en 5 ans. Toujours poussé par mon envie de découverte, j’ai eu la chance de pouvoir effectuer de nombreuses expériences professionnelles au cours de ces 5 années de formation. Ainsi, en parallèle de mon cursus théorique, j’ai pu mettre en pratique mes connaissances techniques et stratégiques lors d’un premier stage en start-up, durant ma 2ème année.
Un trimestre à l’étranger et une année plus tard, me voici en 4ème année, débutant ma première alternance au sein cette fois-ci d’une PME. Spécialisée dans la vente aux professionnels, cette expérience au cœur de l’entrepreneuriat et des multiples relations entre tous les acteurs du milieu m’a énormément appris.

Développant mes compétences techniques et humaines, mais également ma polyvalence, j’ai pu pleinement m’exprimer au niveau créatif, mais surtout être témoin de la force d’un réseau de contacts et de partenaires bien entretenu.

Un réseau que j’ai continué d’expérimenter du côté ferroviaire, lors de ma 5ème année d’école et de ma seconde alternance, avec mon arrivée au sein du service communication de la direction TER Auvergne-Rhône-Alpes du Groupe SNCF. En contact direct avec de très nombreux interlocuteurs, partenaires et collègues, j’ai pu m’imprégner, comprendre et participer à un réseau XXL.
Rythmée par une évolution constante de la communication globale mais également des réponses créatives à apporter, cette année au sein de la SNCF m’a permis de renforcer encore mes compétences et ma connaissance de nombreux domaines. Codes de l’entreprise, du groupe et des institutions, chaîne hiérarchique et processus de création avec de multiples acteurs de toutes les expertises et spécialisations, sont autant de sujets que j’ai pu intégrer et éprouver au cours de cette expérience hautement enrichissante.

C’est cet ensemble de connaissances théoriques poussées et de compétences techniques éprouvées que je souhaite apporter au service de l’association, de ses partenaires et du réseau de ses membres.

V : Le réseau, pour toi, c’est quoi ? 

 

B : Un ensemble d’individualités entrelacées créant une immense richesse.
Pour moi, un réseau vit à travers ses membres et leurs actions. Chacun peut trouver un objectif différent dans son rapport avec son réseau. Et c’est tout spécialement vrai pour le réseau Alumni !

Certains membres se servent de ce grand outil comme d’un lien amical avec leurs promotions respectives, pour garder un contact direct ou indirect avec les actualités et les événements personnels et professionnels de chacun. D’autres membres utilisent le réseau comme un grand annuaire d’opportunités et de contacts professionnels, qu’ils pourront mettre à contribution au moment opportun. Selon moi, ces deux façons d’utiliser et de faire vivre ce réseau Alumni, sont extrêmement liées et même interdépendantes.

Chaque membre, du plus jeune diplômé qui commence sa carrière au plus expérimenté qui a beaucoup à transmettre, pourra toujours s’appuyer et compter sur ce grand réseau et sur son soutien.

C’est cette richesse d’individualités formant cette immense force collective que je trouve fascinante, et pour laquelle je souhaite continuer à contribuer à travers mes compétences et mon rôle de communiquant, pour que sa vitalité et sa force perdurent longtemps encore.

V : Pourrais-tu nous parler du « vrai » Baptiste ?

 

B : Comme vous l’aurez compris, je suis très curieux. Culture, histoire, compétences, j’adore découvrir de nouveaux sujets et m’essayer à de nouveaux thèmes et de nouvelles activités. Je suis aussi assez sportif, j’aime bouger et me défouler en parallèle de mes activités quotidiennes. J’ai d’ailleurs également essayé de nombreux sports, collectif et individuel, compétitif ou loisir.
Compétition et loisir également du côté des jeux, de société ou vidéos, qui constitue aussi une passion dans laquelle je peux explorer et découvrir de nombreux univers et horizons. 
J’aime aussi beaucoup dessiner ou m’amuser à des créations graphiques, en plus de lire avec plaisir des fictions ou des livres plus techniques autour de la communication et du design.
Tous les domaines me permettant une liberté créative me plaisent et m’attirent de manière générale.

Forcément, je ne peux pas pousser tous ces thèmes autant que je le souhaiterais, et j’ai une certaine tendance à me passionner pour un sujet par phase, de 1 ou 2 semaines, voire parfois 1 mois, avant de changer totalement de sujet, pour finalement y revenir plus tard.


V : Quel est ton défaut ?

 

B : Comme évoqué précédemment, j’ai une curiosité assez élevée, qui peut parfois virée à la manie envahissante et totalement contreproductive.
Il suffit que j’ai besoin d’un tout petit renseignement sur un sujet que je ne connais pas pour me retrouver plongé  à la découverte de ce nouveau thème, en perdant totalement de vue ma tâche initiale.
Bien heureusement, je me connais assez pour éviter ce genre de problème au bureau, et j’ai une assez haute exigence de moi-même sur le respect et mes coéquipiers et des délais dans les tâches qui me sont confiées pour que ce défaut ne se manifeste pas.
Mais quand je me laisse aller à ce penchant durant des projets personnels, je me rends compte très souvent que cette soif de connaissances à l’excès me fait perdre de nombreuses heures sur lesquelles j’aurais pu faire avancer bien plus vite mes travaux. 

 

V : Une lecture en cours ? 

 

B : Malgré mon attrait pour le narratif et les gros romans de fictions, je conserve une grande attirance pour le visuel. J’ai tendance à me laisser facilement séduire par les livres très graphiques.
Je lis actuellement par exemple ; en-dehors des BDs, mangas et livres de design dont je ne me lasse pas de par l’infini diversité de ces milieux ; un recueil moderne des œuvres de Gustave Doré, intitulé « Fantastique ».
C’est le livre que je conserve avec soin sur mon bureau et que je poursuis dès que je le peux, autant pour son contenu que pour sa mise en page et son apparence très travaillées.

V : Que dirais-tu pour conclure cet échange ?

 

B : Tout comme Juliette avant moi, je vous invite vivement à venir nous rencontrer à l’association. Nous sommes situés en haut du campus d’ECAM LaSalle Lyon, Bâtiment M, au 22 Montée Nicolas de Lange 69005 Lyon.
Alumni retraités, actifs et étudiants ECAM LaSalle, vous faites tous partie intégrante de ce même grand et beau réseau ECAM Alumni qui est en place depuis plus d'un siècle pour vous aider et défendre vos intérêts.

N’hésitez surtout pas à vous en servir et à le faire vivre à travers et autour de vous !

 

V : Un grand merci à Baptiste Montrocher de s'être prêté au jeu de ce portrait avec enthousiasme 

 

Son pragmatisme, sa technicité et sa créativité seront - j'en suis convaincue - des atouts majeurs au service des missions de l'Association ECAM Alumni.

 

Bienvenue au sein du Secrétariat Général !

Retrouvez cet article dans l'Echo Du Web en édition papier très prochainement !




3
J'aime

1 Commentaire

Claude BONAUD (1980)
Il y a 10 mois
Bravo Baptiste, bienvenu dans l'association.
Merci pour ton aide lors de la visite insolite de la basilique de Fourvière après l'assemblée générale de samedi dernier!
Bon courage dans ta nouvelle mission

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Proposer une actualité