News

[Talent d'ECAM #6] : Olivier de PARISOT (ECAM 87)

05 mai 2023 Portrait
Vue 436 fois

Questions & réponses sur le parcours d'Olivier de Parisot, ingénieur ECAM 87 et entrepreneur, depuis son diplôme et son entrée dans le monde du BTP jusqu'à la concrétisation de ses projets entrepreneuriaux.

Dans la suite de la série "Talent d'ECAM", nous souhaitions vous faire découvrir ce sixième portrait.

 

À travers cette vidéo et cet article, c'est le profil et le parcours d'Olivier de PARISOT (ECAM 87) que nous souhaitons mettre en avant.

 

Entre son parcours atypique, depuis son diplôme jusqu'à la création de ses projets entrepreneuriaux et en passant par son début de carrière dans le monde du BTP, Olivier de PARISOT revient pour vous sur son parcours et son expérience en tant qu'Ingénieur ECAM et entrepreneur, à travers une interview de Baptiste Montrocher.


Retrouvez l'interview vidéo sur notre chaïne Youtube au lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=S1TYz5EVkf4&ab_channel=AssociationdesAlumniECAMLaSalle 


Vous souhaitez interviewer ou peut-être même, être le prochain portrait "Talent d'ECAM" ?

 

Contactez-nous dès maintenant !

Baptiste Montrocher : Olivier, quel est ton parcours ?

 

Olivier de Parisot : Mon parcours, c'est un parcours qui est intégralement orienté dans le domaine de la construction, dans le domaine du BTP.

Après une première période d'une douzaine d'années où j'ai exercé des postes de responsable de production chez les majors, j'ai ensuite entamé une spécialisation, un cycle de management stratégique qui m'a ouvert à des postes exécutives.Un premier poste chez un leader du contrôle technique de la construction, puis chez un fabricant allemand de matériel de coffrage et d’étaiement.

Ensuite, une période où j'ai exercé des postes de directeur du développement dans des sociétés d'ingénierie de la construction. Puis j'ai terminé ma période de salariat chez un leader des services à l'énergie où j'avais en charge une équipe commerciale.

Et depuis deux ans, j'ai réalisé un projet entrepreneurial en créant une agence commerciale et un cabinet de recrutement.

Baptiste : Pour toi, être ingénieur ECAM, c'est quoi ?

 

Olivier : Être ingénieur ECAM LaSalle, c'est être confronté à des défis technologiques tout au long de sa carrière. C'est travailler en équipe pour résoudre des problématiques d'actualité et des problématiques complexes.

L'ingénieur ECAM, c'est celui qui utilise son ingéniosité, ses compétences pour collaborer avec d'autres techniciens, avec d'autres non techniciens comme par exemple des partenaires ou des clients.

Je pense qu'être ingénieur ECAM ça demande une combinaison de compétences techniques, de réflexion, de collaboration et de communication pour résoudre des problèmes réels.

En somme, c'est être un ingénieur ingénieux.

Baptiste : Quelle place à le réseau dans ta vie ?

 

Olivier : Alors le réseau, il a une place extrêmement importante dans ma vie parce que je pense que c'est ce qui permet de se connecter avec d'autres professionnels, des professionnels de son domaine d'activité, mais pas que, de trouver des opportunités d'emploi, ce qui est important de partager des connaissances et des expériences et aussi de collaborer sur des projets qui peuvent être plus personnels.

Pour moi, le réseau c'est ce qui m'a aidé à élargir mon horizon professionnel en partant du petit monde des travaux publics pour m’élargir dans le monde du bâtiment.
Et c'est ce qui m'a aidé à renforcer mes compétences en me permettant de réaliser un cycle de spécialisation et aussi à obtenir des opportunités de carrière.

Je pense qu'il est important pour les ingénieurs de se connecter, de rester connecté avec d'autres professionnels afin de développer leur réseau.

Ce qui est important, c'est que ce soit réalisé tout au long de la carrière, soit en maintenant des rencontres en face à face ou en utilisant aujourd'hui les autres possibilités que peuvent donner les réseaux sociaux, par exemple.

Baptiste : De quoi es-tu particulièrement fier aujourd'hui ?

 

Olivier : Je suis particulièrement fier aujourd'hui d'avoir pu réaliser mon projet entrepreneurial.
Pourquoi ? Parce que déjà, ça faisait quelques années que germait dans ma tête. Et aussi, c'est un projet qui m'apporte au quotidien une grande liberté dans l'action que, je peux dire, je n'ai jamais ou très rarement eu lors de ma carrière en tant que salarié.

C'est aussi la fierté de la démarche de développement de ce projet, d'être parti d'un constat, d'avoir envisagé plusieurs solutions, d'avoir sélectionné celle qui était la meilleure à mes yeux et aujourd'hui, de la développer au quotidien pour rendre ma société pérenne et visible.

Baptiste : Ingénieur ECAM mais également entrepreneur connecté ?

 

Olivier : Oui, entrepreneur connecté, car je pense que le point de départ, c'est la formation d'ingénieur ECAM qui nous ouvre les yeux sur la technique, les technologies et aussi qui nous rend curieux.

Bien évidemment, je pense être un entrepreneur connecté dans le sens où j'utilise les outils numériques pour développer ma présence en ligne, par exemple, pour développer des relations avec des prospects, avec des clients et aussi automatiser certaines tâches de prospection commerciale par exemple. Ce qui m'attire dans les nouvelles technologies, c'est surtout l'impact qu'elles peuvent avoir sur notre vie quotidienne et plus particulièrement l'impact qu'elles peuvent avoir sur la transition énergétique.

Et c'est dans ce sens où je suis venu à représenter une entreprise néerlandaise, le spécialiste du “smart lighting”, et l'impact de ces produits, est, aux yeux de leurs clients, les industriels, très, très important parce qu'ils procurent des économies d'énergie véritablement non négligeables.

Baptiste : Qui t'as inspiré au cours de ton parcours ?

 

Olivier : Alors j'ai eu la chance, au cours de mon parcours, plutôt au début de ma carrière professionnelle, de rencontrer une personne inspirante dans le sens où elle m'a permis d'acquérir rapidement les codes du monde du BTP.

Quand je suis sorti de l'ECAM à la fin des années 80, nous n’étions déjà qu’une petite fraction de la promotion à nous diriger dans ce secteur là et cette personne m'a rapidement donné les codes et c'est ce qui m'a permis d'accéder plutôt rapidement à des postes à responsabilités dans l'univers du BTP.

Baptiste : Aurais-tu un conseil pour les plus jeunes membres ECAM Alumni ?

 

Olivier : Oui, je vais me permettre de leur donner quelques conseils.
Le premier, ça serait de continuer à se former et à apprendre tout au long de leur carrière, de développer leurs compétences en communication.

Parce que aujourd'hui, il est important de savoir bien communiquer ses idées, de savoir écouter et travailler en collaboration, de trouver ce qui les passionne, de se concentrer sur ce qui les passionne pour devenir des experts dans ce domaine et ainsi pouvoir se différencier sur le marché du travail, d'établir des relations professionnelles avec des collègues, des mentors et d'autres professionnels, et enfin de toujours être prêt à s'adapter aux nouvelles technologies, aux nouvelles méthodes de travail pour rester compétitif.

Baptiste : Un mot pour conclure ?

 

Olivier : Eh bien, pour conclure, j'aimerais vous donner trois bonnes raisons qui me font penser que le métier d'ingénieur ECAM est un très beau métier.

Tout d'abord, je pense que nous avons un impact sur la société parce que nous concevons de nouvelles technologies, nous améliorons des process de production et nous développons de nouvelles infrastructures.

Nous sommes des créatifs parce que sans cesse, nous devons trouver des solutions innovantes face aux défis qui se présentent à nous.

Et enfin, nous avons un travail qui est extrêmement varié parce que nous couvrons un grand nombre de secteurs d'activité et de domaines d'expertise.

Baptiste : Merci Olivier !

 

Découvrez sans tardez les autres Talents d'ECAM qui façonnent votre Réseau !

[Talent d'ECAM #4] : Mayeul JOURDAN de MAGNITOT (ECAM 2009)

Aujourd'hui, nous vous faisons découvrir le quatrième et nouveau portrait de la série "Talent d'ECAM".   A travers cet article, c'est le profil de Mayeul JOURDAN de MAGNITOT (ECAM 2009) que nous souhaitons mettre en avant.   Entre son parcours, ses réussites et son expérience, Jean Auclai...

[TALENT D'ECAM #03] Jacques BONDOUX 1982 AML

Nous vous proposons aujourd’hui l’interview « talent d’ECAM » de Jacques BONDOUX – ECAM 1982 Arts et Métiers Lyon  - Co. Fondateur du Groupe Bastide Bondoux.En 2022, ECAM Alumni souhaite mettre à l&rsq...

[TALENT D'ECAM #02] François-Xavier THIOLLIÈRE 2017 AML

Nous vous proposons aujourd’hui l’interview « talent d’ECAM » de François-Xavier Thiollière – ECAM 2017 Arts et Métiers Lyon créateur de la startup Little Bill actuellement incubée chez TEC...




1
J'aime

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Proposer une actualité