Actualités

Partager sur :
18 juin 2021
Portrait

[PORTRAIT D'ADMINISTRATEUR ECAM ALUMNI] Jean AUCLAIRE - ECAM PROMO 1980 AML

Vue 217 fois

 ÉCOLE

 Comment es-tu arrivé à l’ECAM ?

Pensionnaire chez les Maristes à Riom et fils d’ingénieur MICHELIN, je considérai l’ECAM de Lyon comme une Ecole d’ingénieurs de référence.

Tout naturellement, à la suite du résultat des concours présentés à l’issue des classes préparatoires, j’ai fait partie des cinq élèves intégrant la première année qui n'ont pas été formatés par les « Lazos ».

 Qu’est-ce qui t’a marqué pendant ta formation ?

Les trois années passées sur la « colline qui prie » sont inoubliables et elles ont forgé définitivement ma personnalité.

De cette période, je garde, tout d’abord, le souvenir des Hommes qui se dévouaient à notre cause. Parmi toutes ces personnalités exceptionnelles, je mettrais en avant Jean BOUISSET qui fut pour des générations d’étudiants le « Père toujours présent, juste et bienveillant » ; sans oublier le Frère René BONNETAIN, Jean GUY, Bernard PINATEL, Bernard PITTION et Michel DENIS.

Dans une ambiance très professionnelle qui nous permettait d’acquérir chaque jour de nouveaux savoirs, savoir-faire et savoir-être, nous partagions des Valeurs dans lesquelles le devoir prenait une place prépondérante.

Les nombreux moments de camaraderie passés dans le cadre du foyer et des activités sportives ont créé des liens d’amitié sincère pour la vie ; les animations inter-écoles, m’ont aussi permis de fonder une famille.

 Quel(s) conseil(s) donnerais-tu à la promo sortante ?

Faites confiance à votre Ecole, vos formateurs et à votre communauté, car ils vous ont transmis les « actifs » nécessaires pour relever vos futurs défis.

Dans le cadre des valeurs lasalliennes, votre devoir consiste à respecter leurs principes, tout en perpétuant les traditions.

 

VIE ACTIVE - DÉFIS PRO

 AUJOURD’HUI, Jean AUCLAIRE, quel professionnel est-il ?

Récent retraité, un peu atypique pour ma génération, j’ai eu l’opportunité de travailler dans sept structures différentes : la Marine Nationale, Framatome, Alstom, Thomson, Carbone Lorraine, Kalyxe (ma propre holding) et l’Ecole des Mines.

Tour à tour, spécialiste du nucléaire, du ferroviaire, des composants électrotechniques et de l’énergie, ma carrière m’a permis de couvrir les fonctions allant de directeur général à entrepreneur, en passant par les études, la production et les enjeux stratégiques de fusion-acquisition.

Finir mon parcours dans une Ecole d’ingénieurs, dans un contexte intellectuellement enrichissant, m’a apporté un certain recul. J’ai ainsi eu la possibilité de transmettre mon expérience à mes élèves.

L’esprit d’entreprendre m’anime depuis toujours. Je viens de créer une petite entreprise de conseils.

 Pour toi Ingénieur c’est quoi ?

S’il fallait approcher une définition du métier d’ingénieur à la française, je synthétiserais par : « Avec le support de principes technologiques, un ingénieur matérialise des concepts scientifiques pour leur exploitation dans le cadre d’une mission de progrès, au sens des philosophes du XVIIIe siècle »

Pour imager ce concept, je citerais une de mes réparties favorites : « J’ai rencontré des ingénieurs devenus médecins, juristes, comptables, commerciaux, DRH, artisans, voire même artistes, mais je n’ai jamais vu l’inverse. »

Fils d'ingénieur et père de trois ingénieurs, nous sommes tous issus d’écoles différentes et nous exerçons le plus beau métier du monde.

 D’autres défis personnels/professionnels que tu aimerais évoquer ?

Premier défi : la Famille. Malgré les contraintes professionnelles, toujours se rappeler qu’elle demeure ce qui reste après tout le reste.

Deuxième défi : les Associations. Savoir donner du temps pour apporter aux autres directement ou indirectement un peu de soi-même (vous êtes la lumière et le sel de la terre - Matthieu 5, 13-16).

Troisième défi : le Sport. Passionné de Trail de montagne pour la beauté des paysages, la pratique de l’endurance permet d’atteindre des limites inimaginables. Je souhaite ré-animer le Groupe Passion Running ECAM Alumni. A bon entendeur...

 

LE RÉSEAU / VOS ENGAGEMENTS AUPRÈS D’ECAM ALUMNI

 Pour toi le Réseau, c’est quoi ?

Elément de rapprochement indispensable pour la vie de notre communauté, il faut l’utiliser sans retenue au travers des outils numériques, des publications, des groupes passions, régions et promotions, des aides (emploi, carrière, …) et des rencontres (conférences, AG, afterworks, messes à Fourvière, …).

Faire partie de ce réseau permet de découvrir que l’amitié n’a pas de frontières générationnelles.

Il ne se limite pas non plus à l’AIECAM LS, car nous sommes membre actif d’IESF (Ingénieurs et Scientifiques de France) qui regroupe toutes les Alumni de France et permet de partager avec les ICAM, les X, les Pistons, les Mineurs, les Gadz’Arts …

Par contre, animer un réseau nécessite des ressources, à l'inverse de ce que les réseaux sociaux veulent nous faire croire. En tant que trésorier de notre association, je vous incite fortement à assurer votre contribution financière (même modeste).

 Parle-moi de ton rôle au sein de l’association !

Le plus simplement possible : membre actif du groupe de Lyon depuis 40 ans ; membre du CA depuis 10 ans et actuellement trésorier et secrétaire.

 Qu’est-ce qui a motivé cet engagement ?

Les valeurs reçues à l’ECAM

 Le mot de la fin ?

Que notre communauté formée par, les deux Ecoles (Lyon et Strasbourg-Europe) et notre association au service de tous les ingénieurs ECAM puisse réussir ses missions et surtout prospérer.

L’annuaire en préparation sera le symbole de cette réussite.

Pourquoi ne pas imaginer un avenir avec d’autres structures...




1
J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.