Actualité

Vue 293 fois
23 mai 2019

Léo Lefret, ECAM Strasbourg 2018, portrait !

L'ECAM Strasbourg Europe a très récemment publié le Témoignage de Léo Lefret, l'un de ses jeunes diplômés de la promo 2018. Digital Business Development Specialist chez le leader mondial de l'industrie et de la distribution d'électricité, Léo vient d'obtenir une promotion et d'emménager à Oslo. Interviewé par Dilma Tassi, responsable communication de l'ECAM Strasbourg Europe, Léo nous explique ses missions au sein d'ABB, les projets à venir et revient sur ses années de formation !

Bonne lecture à tous!

 

 Léo, Peux-tu nous présenter l’entreprise dans laquelle tu travailles ?

ABB est un leader mondial dans le domaine de l'industrie et de la distribution d'électricité. Son siège social est situé à Zürich en Suisse et l'entreprise emploie 147 000 personnes dans le monde au travers de 138 pays. L'entreprise s'identifie par 2 propositions de valeurs que l'on retrouve tout au long de la chaîne de produits :

  1. Distribuer l'électricité de chaque point de génération jusqu'à chaque point de consommation
  2. Automatiser l'industrie, de la fabrication de produits finis jusqu'à l'extraction de matières premières.

L'entreprise s'articule autour de 4 axes, également appelés divisions :

  • Electrification Products (EP)  : équipements basse tension
  • Power Grids (PG) : équipements haute tension
  • Robotics and Motion (RM) : équipements moyenne tension (moteurs, variateurs de vitesse etc)
  • Industrial Automation (IA) : automates, digitalisation, ingénierie de process

Quel est ton poste et en quoi consiste tes missions ?

Mon poste actuel s'intitule "Digital Business Development Specialist" au sein de la division Industrial Automation pour la chaîne de valeur pétrochimique : de l'extraction de pétrole brut, de gaz et de condensat jusqu'au raffinage et la distribution en passant par le transport.

Mes missions :

  • Élaborer une stratégie de développement digital pour les clients (Equinor, Total, ExxonMobil, BP, Shell).
  • Proposer une diversification des produits digitaux fournis par ABB : pour cela je travaille très étroitement avec le département R&D et vente.
  • Participer activement à la "décarbonisation" du secteur de l'énergie, en conseillant les clients sur les options alternatives en matières de d'énergie.
  • Conseiller le client sur les méthodes adoptées dans l'industrie, fournir des solutions d'optimisation tout au long de la chaîne de valeur.
  • Construire et déléguer le flux de nouvelles opportunités de ventes au responsable de secteur.

Je tiens à ajouter que le secteur pétrolier est certainement le secteur avec le plus grand défi actuellement : celui de l'environnement. Toutes les solutions fournies par ABB optimisent l'efficacité des installations et participent activement à la réduction de l'emprunte carbone globale de chaque acteur. L'activité pétrolière et gazière représente 30% du PIB de la Norvège qui utilise l'extraction et l'exportation de ses ressources comme un véritable accélérateur d'énergie verte. C'est grâce à cela que la densité de véhicules électriques y est la plus forte au monde.

Nous avons été informés de ta récente promotion, dis-nous en d'avantage :

Au sein du Graduate Program en CDI,  ABB offre des promotions tous les 6 mois, souvent ce sont des "rotations" en interne qui permettent de se diversifier et gagner en compétences. Je travaille désormais près d'Oslo avec le client Equinor pour la plateforme gazière Troll A en mer de Norvège. J'ai eu 2 entretiens en interne pour obtenir cette promotion.

Quelques mois après ta diplomation, quel bilan fais-tu de ton parcours à l’ECAM Strasbourg-Europe ?

C'était avant tout un véritable éveil pour moi. L'environnement était très stimulant et le fait de régulièrement travailler en groupe ou en projet fait gagner rapidement en maturité technique et humaine. Je conseille à tout à chacun de profiter au maximum de ces 3 ans et de se donner à fond sur le parcours ! L'ingénieur ECAM est polyvalent, c'est à lui de savoir se vendre par la suite.

Quels sont tes meilleurs souvenirs  ?

Alors là j'en ai plusieurs !

  • la prépa,
  • les débuts, chaque nouveau cours, chaque nouvelle matière
  • les tournois de robots sumos organisés avec Ecamtronics
  • certaines soirées et afterworks !

Quelle est ta plus belle réussite ? Celle dont tu es le plus fier ?

Je n'ai pas de plus belle réussite. Tous les moments passés, tant en bien qu'en mal, font partie de ma réussite. Ma réussite c'est d'avoir été présent, d'avoir fait partie d'un groupe de personnes qui visaient un même but, chacun à sa manière; celui d'être ingénieur. Au fond je me rappelle surtout des liens que j'ai tissés avec ces personnes, ils sont uniques et nul ne peut les défaire. Le souvenir que j'en garde est certainement ce qui m'a le plus marqué, ce dont je suis le plus fier aujourd'hui.

Quels sont tes projets pour la suite ? Tes rêves ?

Jusqu’à présent je me suis toujours laissé guider par mon instinct et ma curiosité. Je suis persuadé que les bons choix se font lorsqu'on est passionné. Mon projet c'est donc de garder cette passion, cette hargne à voir les choses bouger autour de moi sans jamais m'en lasser. J'adorerais retourner étudier, quelque chose qui complétera ma formation d'ingénieur, mais pour l'instant je souhaite gagner une expérience solide dans le domaine de l'industrie avant de me lancer dans quelconque nouvelle aventure.

Mon rêve actuellement est d'aller sur le Kilimandjaro voir les dernières neiges d'Afrique !

 


Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.