Les entrepreneurs ECAM

Lyon, le 30 mars 2010, l'Institut de l'Entrepreneuriat (IES) était lancé officiellement sous l'égide de l'Université Catholique de Lyon (UCLy) et de l'Institut Polytechnique de Lyon (IPL) ; via l'IPL, l'ECAM est bien sûr présent et acteur au sein de l'IES.                                                                                                                                         

A l'heure où les réseaux prennent une importance grandissante et où il est nécessaire d'établir des liens entre les différentes formations de l'enseignement supérieur, qu'il soit universitaire ou qu'il soit dispensé dans les grandes écoles d'ingénieurs, les deux entités citées plus haut ont jugé que cette idée prenne tout son sens à travers la création de l'IES qui fut établi à l'image de celui de Lille.

Notre association, par le biais de son délégué général, fait partie du comité opérationnel, en mettant notamment l'ensemble du réseau d'entreprises dirigées par des membres de l'AI ECAM, dans la corbeille de cette nouvelle association.

D'où notre idée de créer, au sein de notre association, le Club des Entrepreneurs ECAM qui rassemble les différentes composantes régionales et sectorielles qui existent déjà vraisemblablement.

Quels en sont ses objectifs ?

Il devrait jouer à la fois un rôle de facilitateur lorsque certains ingénieurs ECAM, notamment les plus jeunes, envisagent de créer leur propre entreprise ou de reprendre une société existante mais aussi un rôle d'incubateur en développant l'esprit d'entreprendre chez lez les futurs diplômés.

Comment est-il organisé ?

Il conviendra aux membres de ce club de définir précisément les règles de fonctionnement ainsi que la structure qu'ils souhaiteraient mettre sur pied afin d'être efficaces et proactifs. L'essentiel est qu'il soit en phase avec les buts et missions et donc les intérêts de l'AI ECAM. 

Remarques : il est entendu également que la structure choisie sera souple pour être évolutive en étant adaptable aux exigences économiques et industrielles. D'ailleurs, dans chaque groupe local ou régional de ce club, il serait souhaitable de laisser à leurs membres la possibilité de s'organiser selon leurs affinités, leurs besoins et leurs objectifs, qui devront être bien sûr conformes à celui du Club créé. Pour garder son esprit d'ouverture, il faudra bien avoir en tête que la multiculturalité sera l'une des clés de sa réussite : cela veut dire que le cadre « ECAM » sera trop restreint pour que ce Club des Entrepreneurs ECAM puisse avoir une réelle ampleur et qu'il soit reconnu au sein du tissu entrepreneurial ; dans ce cas, des relations privilégiées avec d'autres entités similaires seront vivement conseillées      

Comment est-il constitué ?

► En utilisant d'abord les moyens informatiques liés à la base de données Synergiciel, pour établir la liste de tous les ingénieurs  ECAM créateurs d'entreprises ou repreneurs de sociétés existantes.

► Ce travail sera complété par une enquête précise et ciblée  auprès de nos membres par un e-mailing.

Enfin, avec l'aide de certains de nos camarades motivés pour créer ce Club des Entrepreneurs ECAM, nous lancerons les grandes lignes directrices de fonctionnement et mettrons en place une structure minimale pour initialiser le démarrage de celui-ci. Après, chaque acteur membre de ce Club oeuvrera de façon dynamique pour le faire vivre, en s'inspirant des autres structures similaires et des idées constituant les fondements de l'IES de Lyon